Partagez | 
 

 L'interview en Français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arutha
Fondateur


clan : Humains
Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 20001
Age : 28
Localisation : Paris
Emploi : Assisstant Post-production / Photographe
Loisirs : Cinéma, photo, litérrature, sport....
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: L'interview en Français   Ven 14 Déc - 19:48

Voici les questions en Français avec les réponses !

Je vous rappelle que l'interview est la propriété du Forum Toutes copies totale ou partielle de l'interview sans l'accord d'un des Admin est interdite. Si vous voulez en publier une partie sur votre site contactez moi.


1.Comment vous est-il venue l’idée d’écrire les chroniques de Krondor. Et avez vous des auteurs de référence ?

Les « Chroniques de Krondor » sont la manière dont Bragelonne appelle la série « Le Legs de la Faille » (Riftwar Legacy), du moins c’est ce que j’en comprends. J’en ai eut l’idée parce que j’ai été impliqué dans le développemment de deux jeux vidéo des années 90, Betrayal at Krondor (Trahison en Krondor) and Return to Krondor (Retour à Krondor), et que j’ai décidé d’en faire une série de romans, avec un récit de jonction entre les deux, « Krondor : les Assassins ». Si vous vous posez la question au sujet de l’entière « Saga de la Guerre de la Faille » (Riftwar Saga), c’est une histoire complètement différente. J’y répondrais dans votre prochaine question.

Quant à mes influences, elles sont nombreuses. Etant plus jeune, j’ai lu à la fois de la fiction d’aventure, et de la fiction historique. Ainsi, outre Robert Louis
Stevenson, Anthony Hope, Sir Walter Scott, et Alexandre Dumas, j’ai lu les romanciers historiques Mary Renault, Thomas Costain, Rosemary Sutcliff, et d’autres.
Dans le domaine de la Fantasy, je dirais que ma plus grosse influence a été Fritz Leiber.


2.Lorsque vous avez jeté les premières lignes des Chroniques, saviez-vous déjà que votre vie se dédierait à ce roman? Saviez vous à ce moment précis que vous en écririez autant sur le sujet?

Pas vraiment. Avant tout, j’ai écrit une histoire pour divertir mes amis. Elle à continué à croître jusqu’à ce qu’elle devienne clairement un roman. Je l’ai commencé un peu comme une « histoire d’un pays qui n’existe pas », alors quand il est devenu populaire, il était assez facile de faire continuer l’histoire de Pug, ses compagnons, et de ceux qui les suivaient.

3.Pour le personnage de Pug, pensiez vous des le début qu’il deviendrait aussi puissant ? N’avez vous pas peur qu’il lasse certains lecteurs ?

Je savais que Pug serait très important. L’astuce avec un personnage tel que Pug est d’avoir une adversité proportionnelle à sa force. Superman ne pourchasse pas les adolescents qui tentent de braquer des magasins d’alcool, il s’occupe plutôt des pires menaces pour la planète.

4.Une fois achevé l’écriture et la publication des Chroniques de krondor avez vous continuez plus par plaisir, par besoin de connaître la suite, ou pour les lecteurs ?

Avant tout, je fais ça pour payer mes factures et nourrir mes enfants. Ecrire est le meilleur travail que j’ai jamais fait, mais ça reste un travail. Je ne le ferais pas pour le plaisir. Cela étant dit, c’est un métier amusant. Je l’aime énormément et j’écris ce que j’aime, car si je ne l’aime pas, comment le lecteur est il supposer apprécier ? Et puis, après vingt-quatre romans autour de Pug et d’autres sur Midkemia, je dois avouer que j’aimerais bien voir la fin de l’histoire, au final.

5.Arutha est vraiment très puissant. Pas au sens propre tu terme mais plus au sens figuré. Il est respecté, très attachant... Est-il sorti de votre imagination ou fait-il référence à quelqu’un que vous chérissez ?

Arutha est un personage “archetype”. Il est le meneur calme et efficace, maître de lui même, que les gens suivront sans se poser de questions, parcequ’il a raison la plupart du temps. Ses seuls échecs sont l’impatience quand il est jeune, et de ne pas tout à fait être un Père idéal quand il vieilli. Pas un mauvais père, comprenez bien, mais juste trop occupé à certains moments pour donner à ses enfants l’attention dont ils ont besoin. A part ça, il est assez proche du meneur idéal. C’est le personnage que j’ai créé qui se rapproche le plus d’un Hero de Comics.

6.Pug est un Orphelin. Serons-nous un jour qui sont ses véritables parents ?

J’ai déjà révélé cela, malgré que ce ne soit pas une grosse scène, mais dans Wrath of a Mad God (NdT : à paraître), Macros dis à Pug que ses parents étaient une serveuse et un soldat errant. Ils n’étaient « personne » par rapport à l’histoire.

7.Nakor est vraiment un personnage hors du commun. Il est unique ! Quel idée de génie vous us avez eu ! Mais comment vous est-elle venue ?

Nakor est un quelque chose d’un peu étrange. Au début je le voyais comme un petit mélange d’effet comique et d’une autre approche de la magie, avec les « tours ». Mais il joue aussi parfois le rôle du « Chœur Grec », donnant un point de vue différent aux lecteurs. Il est évolué, et ce n’est pas avant les deux derniers livres que j’ai vraiment compris qui il était, comment il l’était devenu, et pourquoi il en est arrivé là. Tout sera expliqué dans Wrath of a Mad God.

8.Une chose est frappante entre deux personnages issus de Monde différents. Jimmy les mains vives et Arakasi. Même si ils sont différents ils se ressemblent beaucoup. Un a le plus grand réseau d’espionnage, le second rêve d’en avoir un... Ils ne jurent tous les deux que par leurs maîtres... Sont tous les deux malin, intelligents... Cela est-il le fruit du hasard ou bien est-ce c’est voulut ? Ou même ma théorie n’a aucun sens à vos yeux ?

Arakasi est plus un administrateur qui peux agir comme un espion, alors que Jimmy est plus l’espion qui peux être un parfait administrateur. Mais vous avez raison, ils se ressemblent effectivement. Jimmy, cependant, nous est bien plus intime quand on le rencontre, le petit sarrasin, alors qu’Arakasi est un « Guerrier Gris », un homme sans maître qui échoua dans son rôle de Maître Espion avant de rentrer au service de Mara. Elle est son opportunité de se racheter, à ses propres yeux, alors que Jimmy n’a jamais vraiment connu l’échec à peu de choses près.

9.Beaucoup de romans sont adaptés en films (Eragon, Le seigneur des anneaux...) cela est-il envisageable pour une de vos séries ? Ou êtes-vous contre une adaptation cinématographique ?

On en parle toujours, et ce depuis des années, à tout studio qui souhaite en discuter. J’ai eut plusieurs propositions qui n’ont jamais porté leurs fruits, mais qui sait ce que demain nous réserve ?

10. Il y a quelques mois, des comics à l’effigie des Chroniques de Krondor ont étaient publiés aux USA. Pouvons nous espérer les lire en France ?

C’est en discussion. La traduction des comics est une partie de l’édition que je ne comprends pas plus que ça, mais si mes éditeurs peuvent le faire, je suis certain qu’ils le feront.

11.Au sujet du conclave des Ombres. Lors d’une interview que vous avez accorder à un journalise lors de l’Epinal 2006. Vous avez dévoilé la date de sortie du tome 1, pour janvier 2008. Mais à l’heure qu’il est votre éditeur français ne nous a toujours pas communiqué l’information.

Pas vraiment. Il faudrait demander à quelqu’un de chez Bragelone pour avoir des dates.

12. L’univers de Midkmia est le monde dans lequel vous jouiez, plus jeune, pendant des parties de Jeu de Rôle. Ainsi, ces personnages que l’on peut voir dans les Chroniques de Krondor sont directement inspirés des personnages que vous pouviez jouer ou alors sont-ils totalement inventés ?

Ils sont totalement inventés. J’ai emprunté une paire de noms de personages en tant que « remerciement » aux gens qui ont joué avec, mais c’étaient tous des personnages mineurs, Shigga Lance dans l’Ombre, puis Praji, et Vaja dans la Guerre du Serpent.

13.Il semblerais que vous n'aviez pas prévu que Jimmy the Hand prenne autant de place dans vos livres, vous êtes vous attaché à ce personnage ou est-ce qu'il c'est juste révélé utile à l'intrigue?

Les personages évoluent dans l’esprit de l’écrivain. Cela fait partie du plaisir. Jimmy était simplement un trop bon personnage pour ne pas l’utiliser une fois mis sous le feu des projecteurs comme il l’a été.

14.Pourquoi avoir marié Jimmy? Vouliez-vous lui conferer une certaine immortalité a travers ses enfants ou pensiez-vous qu'il avait mériter une vie paisible?

Pas vraiment. Dans trop de romans de fantasy, les personnages agissent héroiquement tout le temps et n’ont aucune vie personelle. Jimmy avait des problèmes de confiance, alors j’ai voulu montrer cette dimension dans quelques uns de les personnages, comme Pug, Jimmy, Arutha, Tomas, etc. La famille rends les gens différents. Je ne me suis pas marié avant tard dans ma vie, et avoir des enfants a été une révélation pour moi. Cela fait une différence profonde dans votre vie.

15. Y aura t-il une Trilogie qui se déroule à Kesh, comme vous l'aviez fait pour la trilogie de l'empire ?

Probablement pas. J’ai véritablement montré tout ce que je voulais montrer de Kesh dans Prince du Sang ( Prince of the Blood), Krondor : Les Assassins ( Krondor : the assassins ), et Flight of the Nighthawk (NdT : 2006, pas encore traduit ).

Je tiens a remercier Lucas Chatzonek pour la traduction. ainsi que Sin'( Grim' ) pour sont aide

_________________
Je n'invente pas les histoires de mes personnages, se sont eux qui viennent me les raconter... Fou ? Moi ? Non, je suis juste un rêveur éveillé qui vie ses rêves un crayon à la main...


Dernière édition par Arutha le Jeu 25 Juin - 1:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tarriusflorent.fr
 

L'interview en Français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kajol
» Koffee with Karan Saison 3: SRK sera là!
» Shahrukh Khan et Kajol sur "Koffee avec Karan "
» L'interview en Français
» Interview d'un syndicaliste anonyme par Dédé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Krondor / la guerre de la faille ::  :: Des nouvelles de Feist-